Mathieu Goyette touche une cible en or

Antony Da Silva-Casimiro antony.dasilvacasimiro@tc.tc
Publié le 16 mars 2013
Mathieu Goyette
Antony Da Silva-Casimiro

Dans les petits pots, les meilleurs onguents. Lorsqu'on regarde le jeune Mathieu Goyette, on voit que ce proverbe lui était destiné.

L'an dernier, on avait rencontré l'escrimeur âgé de 10 ans du Club du Masque de Fer. Il était timide et mature. Aujourd'hui, il affiche toujours cette maturité, mais cette fois-ci il n'est plus aussi gêné qu'avant devant les questions du journaliste.

Il a grandi depuis la dernière fois. «Je mesure maintenant 4'5», a-t-il fièrement déclaré. Samedi lors de la 4e étape du circuit des jeunes du Québec, l'épéiste gatinois a remporté l'or chez les 11 ans et moins. Bien qu'il fût sur la plus haute marche du podium, il dépassait à peine ses adversaires.

«Ce sont tous mes efforts qui sont récompensés. J'ai travaillé beaucoup et c'était serré, mais j'ai adoré mon expérience», a indiqué le médaillé d'or en épée. On pourrait presque dire qu'il est tombé dans une marmite remplie de passion pour l'escrime.

«Lorsque j'étais petit, je sortais toujours les épées dans la petite boîte à trésor. Je les sortais et je jouais partout avec. Je voulais vraiment en faire, mais puisque l'âge minimum c'était huit ans, je devais attendre. À mon premier cours, j'étais tellement content, car c'était des vraies épées», s'est-il remémoré en entrevue.

À 4'5, il est l'un des plus petits dans sa catégorie. Face aux escrimeurs de 13 ans, il parait minuscule. Mais sur la piste d'escrime, c'est David contre Goliath. «J'ai quelques avantages comme avec des avancées. Eux aussi ils en ont, mais je suis capable de me débrouiller», a ajouté celui qui participera à la Coupe des Nations au mois d'avril.

Malgré ses fortes performances, il demeure humble. «Je ne domine pas exactement la compétition. Je mets beaucoup d'efforts. C'est un rêve que je réalise et mon objectif plus tard est d'aller aux Jeux Olympiques», a indiqué Mathieu, qui a mis la main sur le bronze chez les 13 ans et moins un peu plus tard dans la journée.

Cette saison se déroule à merveille pour Mathieu. Il a débuté ce sport il y a deux ans. Si l'an dernier, il empilait podium après podium, cette année c'est son nom qu'on voit au sommet de la pile. Premier chez les 11 ans et moins. Troisième dans la catégorie des 13 ans et moins. Un de ses coéquipiers Elliot Carrière trône en première position.

Ce dernier a raflé les grands honneurs chez les 13 ans et moins. Louis-Jacob Joanisse est l'autre médaillé du Club du Masque de Fer avec une troisième place chez les 15 ans et moins.

Au total, on retrouve 150 tireurs issus des provinces du Québec, de l'Ontario et même de la Nouvelle-Écosse entre les murs du Cégep de l'Outaouais. Demain aura lieu les épreuves en fleuret et en sabre.