Ajout de 25 000$ au budget discrétionnaire: retrait de la proposition

Yannick
Yannick Boursier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Amenée à la dernière minute lors de la réunion du comité plénier cet après-midi pour un vote ce soir, la résolution pour augmenter de 25 000$ le budget discrétionnaire des conseillers pour 2012 n’a finalement pas été présentée.

Gatineau

Le “papillon” dans le jargon de la Ville (une résolution amenée séance tenante) avait été amené par mle conseiller du district de Deschênes, Alain Riel, avec l’appui de son collègue du district d’Aylmer, Stefan Psenak.

Cette résolution visait à prendre un montant suffisant dans les surplus de 2011 pour donner un budget additionnel de 25 000$ par quartier à chaque conseiller.

Lors du vote incitatif cet après-midi, la résolution avait obtenu l’appui de neuf conseillers, alors que sept avaient voté contre. Entre la discussion en plénier et le conseil ce soir, des élus auraient changé leur idée si bien que les élus ont décidé de ne pas présenter la résolution.

«Il y a neuf kilomètres en Hull et Aylmer», a déclaré le conseiller, Alain Riel pour expliquer cette décision. «On a eu deux vire-capot dans la journée», a ajouté Stefan Psenak.

Pour Alain Riel, le vote prit il y quelques années pour ajouter 25 000$ au budget discrétionnaire en provenance des surplus n’était pas un vote pour une fois. C’est pourquoi il indique que c’est un acquis perdu par les conseillers. «Notre budget a été amputé de 25 000$ dans notre quartier», a-t-il lancé.

«On nous a accusés de faire de la politique en ramenant cette question, affirme pour sa part Stefan Psenak. Oui, mais pas moins politique que de ramener à l’étude du budget un vote qui avait été gagné par une majorité de conseillers…»

Pour Alain Riel, ajouter 25 000$ au budget discrétionnaire des élus aurait pu faire une différence dans les quartiers. «25 000$ par année pour faire la différence dans les quartiers, c’est insuffisant, indique-t-il. Je commence à en avoir ras-le-bol de cette culture du petit.»

Dans le budget

De son côté, le maire Marc Bureau, estime que le retrait de cette résolution était la bonne décision. Des conseillers ont réfléchi à la question et ont changé d’idée a-t-il affirmé pour expliquer le changement de certains élus.

Le maire estime que ce n’est pas dans le budget discrétionnaire des conseillers qu’il faudrait mettre plus d’argent pour répondre aux besoins des élus. Soulignant qu’Alain Riel utilise son budget souvent pour les parcs, il a indiqué qu’il faudrait peut-être décider lors du budget si plus d’argent doit être mis dans ce secteur.

Quant à la question de la culture du petit, le maire ne partage pas cet avis. «Ce n’est pas la culture du petit. En ce moment, c’est le plus grand budget discrétionnaire des villes que j’ai pu vérifier.»

Organisations: Marc Bureau

Lieux géographiques: District de Deschênes, District d’Aylmer, Hull Aylmer

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires