Pénurie d’infirmières: la situation en Outaouais pire qu’ailleurs

Marie Pier
Marie Pier Lécuyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le nombre d’infirmières réglementées par 100 000 habitants a augmenté entre 2007 et 2011 au Canada et au Québec, révèle un rapport de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS). Mais dans la région, le taux se situe largement sous les moyennes à l’échelle de la province et du pays.

En Outaouais, le taux d'infirmières par 100 000 habitants est plus bas que dans la plupart des autres régions du Québec

À l’instar de quelques autres régions du Québec, l’Outaouais se situe sous la moyenne québécoise quand il est question de la main-d’œuvre d’infirmières réglementées par employées en soins directs. En 2011, la région comptait 670 infirmières réglementées en soins directs par 100 000 habitants sur son territoire, soit beaucoup moins que la moyenne de 983 à l’échelle provinciale et 921 par 100 000 habitants à la grandeur du pays.

Selon ces données du rapport annuel de l’ICIS sur la main d’œuvre infirmière, les régions de Laval, Lanaudière et de la Montérégie comptent eux aussi un taux de moins de 700 infirmières réglementées par 100 000 habitants.

En Outaouais, on compte donc 2467 infirmières réglementées en soins directs, dont 673 sont des infirmières auxiliaires autorisées, une moyenne de 183 par 100 000 habitants. Encore une fois, ce chiffre se situe sous la moyenne québécoise de 263. Et de la totalité de la main-d’œuvre de la région dans ce domaine, 1794 sont des infirmières autorisées, soit 487 par 100 000 habitants. Le taux pour la province est de 720.

À l’échelle provinciale, la main-d’œuvre d’infirmières réglementées a connu une croissance de 7,3% entre 2007 et 2011. Au Canada, cette hausse a atteint 8%, alors que 360 000 travaillent aux quatre coins du pays.

Par ailleurs, l’âge moyen des infirmières réglementées est de 42,9 ans. Pour l’ensemble du Canada, selon les tendances observées la profession a rajeuni, alors qu’entre 2007 et 2011, la proportion d’infirmières de 35 ans et moins est passée de 20,9 à 23,7%. Au Québec, plus de 28% des infirmières réglementées ont moins de 35 ans. Seuls 7% de la main-d’œuvre québécoise dans ce domaine était âgée de plus de 60 ans en 2011. Pour l’ensemble du pays, ce chiffre atteint 11,1%.

Plus de la moitié de la main-d’œuvre travaillait à temps plein en 2011.

Lieux géographiques: Québec, Canada, Laval

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires